The Tick, série comics à découvrir d’urgence

En l’absence de films de super-héros au cinéma en 2020, perpétuellement repoussés, et sans vraie concurrence chez Netflix ou Disney+, Amazon Prime Video a le champ libre avec The Boys. Mais ce n’est pas la seule série super-héroïque de la plateforme ! Effectivement, quand vous aurez bingé les deux saisons de The Boys actuellement disponibles, vous pourrez découvrir The Tick (2016-2019), une belle alternative malheureusement achevée au bout de deux saisons. Un pur divertissement avec des héros très sympathiques.


Dans le registre des super-héros, alors que The Boys est satirique, Ben Edlund, le créateur de la bande dessinée originale, s’amuse lui aussi à détourner les codes du genre en proposant une série parodique. Arthur Everest est un jeune comptable (incarné par Griffin Newman) qui vit avec un traumatisme de son enfance, où il avait rencontré un super-vilain nommé La Terreur (Jackie Earle Haley). Superien (Brendan Hines), le Superman de cet univers, aurait vaincu La Terreur depuis plusieurs décennies. Mais Arthur n’y croit pas, et il mène l’enquête. Alors que tout le monde le prend pour un fou, la Tique (Peter Serafinowicz) le rejoint dans son aventure.

Arthur, un enquêteur fébrile

Tout oppose ces deux personnages: la Tique est un personnage très imposant, pratiquement invulnérable et qui ne manque pas une occasion de foncer dans le tas, tandis qu’Arthur est plus vulnérable et réfléchit avant d’agir. Ils sont liés par la destinée et l’envie de justice. La Tique se fiera à l’intuition d’Arthur et sera le soutien dont il a toujours eu besoin, l’aidant à surmonter sa réticence face au danger.

La Terreur et ses hommes de main

The Tick est une série au rythme très soutenu. Alors que The Boys privilégie des épisodes plus longs, environ une heure chacun, qui s’enchainent comme un grand film de 8 heures, The Tick a un format plus court: 12 épisodes de 25 minutes pour la première saison et 10 épisodes de 30 minutes pour la seconde. Ce qui n’empêche pas le développement des personnages, cependant débarrassés de sous-intrigues inutiles. On va droit au but.

Superien, un super-héros narcissique

On se moque allègrement des clichés du genre: le grand méchant au plan diabolique extrêmement compliqué, le savant fou qui, entre deux catastrophes, contribue significativement à l’intrigue, le héros ultra-sombre aux origines obscures, le super-héros tout-puissant narcissique et susceptible…

Miss Peluche et son pouvoir embêtant

Un des reproches qu’on pourrait faire à la série, ce sont des effets spéciaux parfois très en-dessous des standards actuels, mais qui correspondent à l’aspect ridicule totalement assumé. Certaines scènes sont tellement cartoonesques, dans un tel délire, ça passe très bien. Par exemple, Miss Peluche (Yara Martinez), une super-vilaine qui génère de l’électricité, subit les inconvénients de l’électricité statique.

The Tick est une série humoristique passionnante, avec des personnages hauts en couleurs qui ont une réelle profondeur, des arcs narratifs logiques et aboutis. 600 minutes d’aventures légères et divertissantes, pleines de rebondissements.


The Tick (de Ben Edlund, 2016-2019, 22 épisodes, 600′). Avec Peter Serafinowicz, Griffin Newman, Valorie Curry, Scott Speiser, Yara Martinez, Richie Moriarty, Jackie Earle Haley. Une série produite par Amazon Studios et Sony Pictures Television. Disponible en France sur Amazon Prime Vidéo. Crédits photos: Sony Pictures – Tous droits réservés.

Vous aimerez aussi...